Les artistes

Marc Perrin

Les mots


Nantes (44)

Après des études de cinéma à Paris 8 entre 1989 et 1997, se consacre principalement à l'écriture de textes, aux frontières du théâtre, de la poésie et de la performance. Il travaille fréquemment en collaboration avec d'autres artistes.
En 2001, écrit Moi aussi j'ai sauvé le monde, créé au théâtre de l'Armature à Nîmes par Cécile Etcheto (comédienne) et Patrice Soletti (musicien).
En 2006 et 2007, mène un travail de recherche à Nantes et à Lyon avec un groupe d'artistes de toutes disciplines, à partir du texte La course l'attente. Suite à deux lectures de 24 heures de ce texte (une en solo, à l'Atelier Alain Lebras à Nantes; une autre en duo avec le comédien Olivier Boréel, à la Générale à Paris), une présentation scénique de 24 heures est montrée par le groupe de recherche constituée à Nantes, à Pol'n. Le texte est également travaillé par des élèves en option théâtre à Gap et à Briançon, avec Gislaine Drahy [Théâtre Narration, Lyon].
En 2007 et 2008, travaille en collaboration avec la plasticienne Marie Bouts à l'occasion d’un projet ‘texte et dessin’ interrogeant la figure d'Ulysse et le mythe de l'Odyssée. Ce travail donne lieu à quelques performances avec Marie Bouts. Puis un libre est réalisé avec Frédéric Laé : Vers un chant neuf. Au travail commencé avec Marie Bouts s'associent deux musiciens (Soizic Lebrat et Matthieu Prual), pour 3 semaines de résidence au Lieu Unique, à Nantes, résidence à l'issue desquelles est montrée une forme concert-perforamance-lecture.
En 2008, écriture du monologue Parce qu'aucun lien n'existe entre mon visage et ma voix autre que la main de qui me touche par ce qu'est mon désir, mis en scène de ce texte par Perrine Mornay.
En 2008 et 2009, travaille avec Katja Fleig (chorégraphe et danseuse, à Rennes) pour la nouvelle création de la compagnie en.Core : l'ABCdeKF. Écriture d'un texte original à partir des notes de travail issues d'une collaboration artistique pour l'ensemble du projet.
En 2009 est à l’initiative de la revue Ce qui secret dont il coordonne le projet. Un projet ouvert à toutes les disciplines artistiques et qui se déploient à la fois sur Internet, par l’édition livres, ainsi que par l’organisation annuelle d’une résidence d’artistes : www.cequisecret.net.
En 2010, commence l'écriture du projet Avoir lieu, dont un premier livre paraît aux éditions Dernier Télégramme au mois de novembre.
2011-2012 : développe un travail mêlant écriture et improvisation, principalement avec trois duos : avec Marie Bouts – plasticienne ; avec Benoit Cancoin – contrebassiste, avec Vincent Tholomé – écrivain. écrit le texte d’un oratorio contemporain : Caïn (Conception et mise en scène : Perrine Mornay ; Direction musicale Bertrand Cuiller ; scénographie et sculptures Vincent Mauger) Spinoza in China : http://spinozainchina.wordpress.com/ Monsieur M, dérives : http://www.maisonpop.net/spip.php?article1440 Publie dans les revues Ce qui secret, Dixit, Du nerf, La vie manifeste, Libr-critique, LGO, Gare Maritime, Ouste, Remue.net, 22MdP … Fait de nombreuses lectures de ses textes. Seul, ou avec d'autres artistes, principalement des musiciens (Heddy Boubaker, Benoit Cancoin, Soizic Lebrat, Matthieu Prual...) Hors son travail lié à l'écriture ou la lecture de ses textes, fait également quelques incursions dans le champ des arts plastiques - esthétique relationnelle ? - , en particulier avec le projet Les secrets : Ici, je vous propose de me dire un secret. Si vous acceptez la proposition, nous prenons le temps de nous rencontrer. Un temps commun, à l'intérieur duquel dire le secret.
Marc Perrin est né à Clermont-Ferrand en 1968. Il est actuellement domicilié à Nantes.

Liens externes :
marc-perrin.blogspot.fr
spinozainchina.wordpress.com
www.maisonpop.net/spip.php?article1440
www.cequisecret.net